Catégories
Réflexion et prière

Interrompre l'élevage de paddy avec la technologie des drones pendant le verrouillage

Un jeune homme entreprenant a développé son entreprise lors de l'isolement de Covid-19 en Malaisie en utilisant des drones pour pulvériser des pesticides sur les rizières.

Mohd Saifullah Halim, 22 ans de Kedah, en Malaisie, a commencé à offrir ses services de drones aux producteurs de paddy à proximité et son entreprise a considérablement augmenté depuis avril 2020, au milieu de la fermeture de COVID-19.

Les agriculteurs, qui étaient inquiets pour leurs récoltes et pour Covid-19, et étaient incapables de travailler pendant la période, ont cherché son entreprise de services de drones.

Comment tout a commencé

Le jeune entrepreneur a décidé de se lancer dans le drone après avoir obtenu son diplôme de son école professionnelle, l'Institut de formation industrielle de Jitra (ILP).

«J'ai commencé avec un drone que j'ai acheté pour être utilisé sur une rizière de 11 hectares, mais peu de temps après, j'ai commencé à recevoir des demandes (pour le service) des amis de mon père et des villageois.»

L'avantage Drone Tech

Les avantages de l'utilisation de drones pour la pulvérisation de pesticides et d'engrais sont triples. Tout d'abord, il est très efficace. En règle générale, il faudrait cinq heures à un agriculteur pour pulvériser sur un hectare de rizière, alors qu'il ne faudrait qu'une demi-heure à un drone pour couvrir la même zone.

Deuxièmement, les drones pulvérisant des pesticides pulvérisent plus uniformément sur une zone qu'un ouvrier manuel. Troisièmement, les humains ne sont pas exposés à des expositions chimiques régulières aux pesticides, qui peuvent causer des dommages sur une période de temps.

Le verrouillage a aidé les entreprises à se développer

Mohd Saifullah Halim a déclaré Bernama, "La demande a commencé à affluer pendant la période (de verrouillage) et j'ai acheté un autre drone pour étendre le service et répondre aux besoins croissants des agriculteurs de la région",

Il a depuis investi dans un deuxième drone et dispose de deux assistants pour l'aider à couvrir jusqu'à dix hectares de rizières par jour.

Il gagne actuellement 5 000 RM par mois (1 170 USD) de son entreprise.

Mohd Saifullah a déclaré qu'il y avait maintenant des demandes de producteurs de légumes pour des services similaires, et il a encouragé d'autres jeunes à s'aventurer sur ce marché inexploité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *