Catégories
Réflexion et prière

Le chef de la communauté musulmane Ahmadiyya tient sa première réunion virtuelle avec un pays africain | Communauté musulmane Ahmadiyya UK

https://www.loveforallhatredfornone.org/ "width =" 749 "height =" 332 "srcset =" https://www.loveforallhatredfornone.org/wp-content/uploads/2020/11/2216E107-5544-49A1- B4DA-1DBDF1D9584A.jpeg 749w, https://www.loveforallhatredfornone.org/wp-content/uploads/2020/11/2216E107-5544-49A1-B4DA-1DBDF1D9584A-300x133.jpeg 300w "largeurs =" (largeur max. 749px) 100vw, 749px "/></div>
<p><strong>National Majlis-e-Amila Ghana a l'honneur de rencontrer virtuellement Hazrat Mirza Masroor Ahmad </strong></p>
<p>Le 28 novembre 2020, le <em>National Majlis-e-Amila (exécutif) de la communauté musulmane Ahmadiyya Ghana </em>a obtenu une réunion officielle virtuelle et une audience avec le <em>Chef mondial de la communauté musulmane Ahmadiyya, le cinquième Khalifa (calife)</em>, Sa Sainteté Hazrat Mirza Masroor Ahmad.</p>
<p>Étaient également présents <em>Missionnaires de zone</em> et <em>Présidents de zone</em> au service de la communauté musulmane Ahmadiyya au Ghana.</p>
<p><img class=

Sa Sainteté a présidé la réunion de son bureau à Islamabad, Tilford, tandis que les membres nationaux Amila se sont joints à Wahab Adam MTA Studios à Bustan-e-Ahmad à Accra.

Au cours de la réunion de quatre-vingts minutes, toutes les personnes présentes ont eu l'occasion de parler à Sa Sainteté et les membres nationaux Amila ont pu présenter un rapport sur leurs départements respectifs et recevoir les conseils et les instructions de Sa Sainteté sur une série de questions.

En raison de ses liens personnels avec le Ghana, où il a vécu et servi la communauté musulmane Ahmadiyya pendant huit ans, Sa Sainteté a personnellement reconnu et connaissait beaucoup de personnes présentes, dont certaines avaient été de jeunes enfants pendant son séjour au Ghana.

Au début de la réunion, Sa Sainteté a demandé que les efforts de sensibilisation pour répandre le message du véritable islam (Tabligh) devrait augmenter au Ghana et ne devrait pas être entravée par la pandémie COVID-19.

Hazrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré:

«Même au milieu de la pandémie, il est possible de transmettre le message de l'Islam à d'autres. Si vous ne pouvez pas organiser de grands rassemblements, concentrez-vous sur les rencontres individuelles et engagez davantage de musulmans ahmadis dans cet effort pour diffuser les enseignements de l'islam à un niveau personnel.

Hazrat Mirza Masroor Ahmad a poursuivi:

«C'est une bénédiction du COVID-19 que vous me parliez directement maintenant et que je puisse parler directement à l'Amila au Ghana. Ainsi, de la même manière, vous devez explorer de nouvelles voies pour faire du Tabligh en ligne et trouver de nouvelles façons d'atteindre le peuple ghanéen. Ainsi, élaborez un plan approprié sur la manière dont vous pouvez atteindre les gens de votre nation et faire le Tabligh de la meilleure façon possible.

Sa Sainteté a demandé que des efforts soient faits par le Département d'Umoor-e-Kharija (Affaires extérieures) au Ghana pour guider les dirigeants du pays sur l’utilisation des ressources naturelles du pays d’une manière qui contribue à réduire la pauvreté et à améliorer le niveau de vie de la population du pays.

Hazrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré:

«Le département Umoor-e-Kharija devrait maintenir des contacts personnels avec les politiciens et les dirigeants du pays et leur faire comprendre et comprendre qu'ils doivent travailler sincèrement pour l'amélioration de la nation afin que le pays puisse prospérer et s'épanouir. Le Ghana a la chance de disposer de nombreuses ressources naturelles et encourage donc les politiciens à utiliser ces ressources d'une manière qui aide vraiment le pays et sa population et améliore les conditions socio-économiques et politiques du Ghana et de sa population.

https://www.loveforallhatredfornone.org/

Sa Sainteté a également parlé affectueusement à plusieurs jeunes ghanéens dévots de la vie de la communauté musulmane Ahmadiyya qui avait récemment obtenu son diplôme Missionnaires. Sa Sainteté les a encouragés à chercher à mieux comprendre la langue ourdou afin de pouvoir lire les livres du Messie Promis (la paix soit sur lui) dans leur forme originale. À cet égard, Sa Sainteté a déclaré qu'ils devraient lire des extraits des écrits du Messie Promis (la paix soit sur lui) quotidiennement et écrivez régulièrement à Sa Sainteté en ourdou.

À la fin de la réunion, le Président national et missionnaire en charge de la communauté musulmane Ahmadiyya au Ghana, Maulvi Mohammed bin Salih a sollicité les prières de Sa Sainteté pour la prochaine élection présidentielle au Ghana qui doit avoir lieu le 7 décembre 2020.

Sur ce, Hazrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré:

«Si le gouvernement actuel a bien fait pour le pays et ses habitants, ils devraient gagner. Si ce n'est pas le cas, je prie que quelqu'un d'autre soit capable de former un gouvernement qui se révèle bénéfique pour le pays et qui travaille sincèrement et avec honnêteté pour l'amélioration de la nation, si Dieu le veut.

National Majlis-e-Amila in Ghana have Honour of Virtual Meeting with World Head of Ahmadiyya Muslim Community

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *