Catégories
Réflexion et prière

Le chef mondial de la communauté musulmane ahmadiyya accueille favorablement les commentaires du premier ministre du Canada concernant la liberté d’expression | Communauté musulmane Ahmadiyya UK

https://www.loveforallhatredfornone.org/ "width =" 881 "height =" 608 "srcset =" https://www.loveforallhatredfornone.org/wp-content/uploads/2020/11/319C9B4A-CCA8-433B- 9363-3A0ADB571D02.jpeg 881w, https://www.loveforallhatredfornone.org/wp-content/uploads/2020/11/319C9B4A-CCA8-433B-9363-3A0ADB571D02-300x207.jpforeg 300w, https: //www.hatrovenforl org / wp-content / uploads / 2020/11 / 319C9B4A-CCA8-433B-9363-3A0ADB571D02-768x530.jpeg 768w "tailles =" (largeur maximale: 881px) 100vw, 881px "/><br />La communauté musulmane ahmadiyya accueille et apprécie les récents commentaires du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, concernant l’importance d’exercer son droit de </span><em style=liberté d'expressionavec responsabilité.

Comme l'ont rapporté les médias, après qu'on lui a récemment demandé si la liberté d'expression devrait être autorisée à se moquer ou à ridiculiser les religions ou les chefs religieux, M. Trudeau a répondu:

«Nous défendrons toujours la liberté d'expression, mais la liberté d'expression n'est pas sans limites. Nous nous devons d'agir dans le respect d'autrui et de ne pas nuire arbitrairement ou inutilement à ceux avec qui nous partageons une société et une planète. On n'a pas le droit par exemple de crier au feu dans un cinéma bondé de monde, il y a toujours des limites. Dans une société pluraliste, diversifiée et respectueuse comme la nôtre, nous nous devons d'être conscients de l'impact de nos paroles, de nos actions sur les autres, en particulier ces communautés et populations qui subissent encore beaucoup de discriminations.

La communauté musulmane ahmadiyya félicite le premier ministre Trudeau d'avoir eu le courage de prendre position pour défendre ceux qui continuent de considérer la religion comme sacrée.

En réponse aux commentaires de M. Trudeau, le Chef mondial de la communauté musulmane Ahmadiyya, Sa Sainteté, Hazrat Mirza Masroor Ahmad déclare:

«J'apprécie grandement les commentaires du premier ministre canadien concernant la nécessité de limiter la liberté d'expression. Je pense que c'est la bonne manière de favoriser la paix et l'harmonie au sein de la société. Certes, j'ai toujours maintenu ma conviction, basée sur ma foi, qu'il est erroné de provoquer et d'offenser inutilement les sentiments religieux de tout peuple, qu'il s'agisse de chrétiens, de juifs, d'hindous, de musulmans ou d'adhérents de toute autre religion.

Hazrat Mirza Masroor Ahmad déclare en outre:

«J'ai dit à plusieurs reprises que lorsque les sentiments religieux de millions de musulmans sont gravement blessés, cela entraînera naturellement du ressentiment au sein de la communauté musulmane. Malheureusement, l'histoire récente montre qu'il y aura toujours une petite minorité de soi-disant musulmans, qui violent cruellement les enseignements de l'islam et réagissent de manière extrémiste, comme nous l'avons vu récemment en France. À son tour, cela enhardit ceux qui cherchent à défendre la liberté d'expression à tout prix et donc ce cercle vicieux d'animosité continue de se retourner et le fossé entre les musulmans et le reste de la société s'approfondit. Ainsi, nous avons besoin de dirigeants qui non seulement condamnent la réaction violente, mais qui reconnaissent également que l’exercice de nos libertés et de nos droits ne doit pas être utilisé pour provoquer ou affliger inutilement les autres. À cet égard, j'exprime ma sincère gratitude à M. Trudeau et je prie pour que les autres dirigeants mondiaux en viennent également à reconnaître l'importance primordiale de bâtir une société cohésive dans laquelle les sentiments des peuples de toutes les religions sont protégés.

(Remarque: la photo de ce communiqué de presse a été prise en 2016.)

https://www.pressahmadiyya.com/press-releases/2020/11/the-world-head-of-the-ahmadiyya-muslim-community-welcome-comments-of-canadas-prime-minister-regarding-free- discours/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *