Catégories
Réflexion et prière

L'identité islamique mourante: des filets de sécurité nécessaires à portée de main

Par Haleemah Bint Ahmad

Haleemah Bint Ahmad (Haleema Aderayo Mustapha) est titulaire d’un baccalauréat en génie civil. Elle est entrepreneure en design d'intérieur www.floraltoneinteriors.com, une femme et une mère et aime écrire. Elle peut être contactée le LinkedIn.

Bismillahir Rahmanir Raheem. Alhamdulillah ala ni’matil Islam.

Si nous réfléchissons vraiment, nous remercierons continuellement Allah pour toutes ses faveurs sur nous.
La faveur de la vie.
La faveur de la vue.
La faveur du goût.
La faveur d'entendre.
La faveur d'une bonne santé.
La faveur de la connaissance.
La faveur de la richesse.
La faveur de l'amour.
La faveur des nombreuses bénédictions (connues et inconnues).

Nous pouvons continuer à compter sur les faveurs qu'Allah Tout-Puissant a accordées à nos humbles âmes à ce jour et nous sentirons très probablement que nous ne l'avons pas vraiment suffisamment remercié dans le passé.

Telle est l'étendue de la bienveillance du Créateur le Plus Miséricordieux de tout ce qui existe dans les cieux et la terre.

Allahu Akbar!!!

Les faveurs d'Allah sur nous sont si énormes que nous pouvons ne jamais finir de compter tout jusqu'à la fin des temps!

En doutez-vous?

Est-ce la protection qu'Il nous a donnée lorsque nous étions encore dans le ventre de nos Mères que nous voulons mentionner?

Ou La survie miraculeuse. Il a accordé à certains d'entre nous lorsque nous avons ingéré par erreur des substances toxiques / mortelles alors que nous jouions quand nous étions jeunes.

Oh! Vous voudrez peut-être dire: j'étais un enfant très doux en grandissant et je ne jouais pas du tout sale et donc je ne me suis jamais blessé, ce qui est assez étrange.

Encore!

Il y a de nombreuses autres façons dont nous avons joui et nous jouissons toujours des faveurs d'Allah, sciemment et inconsciemment.

Si cela est clair, alors …….

Pourquoi pensons-nous toujours que notre survie est due à l'existence de quelqu'un que nous connaissons?

Quelqu'un que nous connaissons qui détient une magnifique portion de la richesse mondiale.

Quelqu'un que nous connaissons qui occupe une position respectée dans la Ligue des hommes.

Oh! Dans votre cas, ce n'est même pas quelqu'un mais un pays dont le nom envoie des frissons froids aux genoux de nombreux autres pays impuissants.

Oh non! Ce n'est pas le cas pour vous.

Le vôtre est que vous craignez qu'une organisation avec un éventail de personnalités publiques puissantes reconnues dans le monde et des relevés bancaires de débit prodigieux puisse simplement vous virer de cette échelle de succès que vous essayez de gravir!

Donc, vous ne voulez pas dire la vérité.

Donc, vous ne voulez pas interdire haram car vous pensez que votre survie sur terre est liée au fait qu'ils soient satisfaits de vous?

Même si le travail vous éloigne d'Allah. Même si le travail continue de vous pousser à attaquer et à déformer les paroles d'Allah. Même si le travail vous éloigne votre fermeté sur le chemin de l'Islam?

Maintenant, faisons quelques mathématiques. Il ne fait aucun doute que personne n'est parfait sur terre.

Alors, disons, votre Iman fait la navette entre 60% et 80% en tant que femme musulmane consciente luttant au milieu de ses concitoyens musulmans.

Disons qu'au début, vous étiez encore très jeune et avez eu le temps de faire des recherches, d'apprendre et d'en savoir plus sur l'islam. Au début, vous n'aviez pas à vous soucier autant de travailler pour gagner votre vie.

Al Hamdulillah! Vos parents étaient merveilleux et attentionnés. Ils avaient juste assez pour répondre à vos besoins et vous ont même encouragé à continuer à étudier dur à l'école afin que vous puissiez faire de votre mieux pour exceller à l'école et trouver un bon emploi après l'école pour vous soutenir.

à des fins d'illustration uniquement

Aussi, pour en prendre soin aussi.

Un si doux ensemble de parents que vous avez – Maa shaa Allah! Alors, tu étudiais dur à l'école et vous avez fait de votre mieux pour accroître vos connaissances sur l'islam.

Vous avez été honnête en mettant en œuvre ce que vous savez être les vrais enseignements de l'islam et vous avez même encouragé les gens à être de bons musulmans.

Vous vous êtes efforcé si innocemment sur le chemin d'Allah lorsque vous étiez à l'école car il n'y avait aucun obstacle et aucun souci de factures à payer. Ensuite, tu as fini l'école. Vous avez fait une belle note – Maa shaa Allah!

Vous avez décroché un bon travail, pas assez longtemps. Juste avant de décrocher le poste, vous avez été informé de l'étiquette des entretiens.

  1. Vous devez vous habiller intelligemment.
  2. Vous devez vous comporter avec confiance.
  3. Vous devez être attentif.
  4. Vous devez pouvoir vous exprimer de manière intéressante et adaptée à votre emploi.

Ainsi, vous avez été informé que s'habiller intelligemment a à voir avec le décollage de ce Khimar que vous aviez commencé à porter sans conviction.

On vous a dit:"Vous savez que c'est un pays laïque et nous devons juste faire des compromis un peu si nous voulons réussir aussi. » Vous y avez pensé dans votre esprit… Hmmm…

C’est le bon point! Donc, sans réfléchir à deux fois à la vraie définition du succès – vous avez succombé et laissé tomber votre Khimar pour un «couvre-cou et tête».

Tu ne t'es pas arrêté là

Afin d'être accepté comme le meilleur candidat pour le poste, vous vous êtes également assuré de porter une jupe longue moulante qui couvrait l'ensemble de vos jambes mais montrait l'ensemble de votre silhouette!

à des fins d'illustration uniquement

Vous ne vous êtes même pas arrêté là encore. Vous vous êtes assuré de vous maquiller dans un bureau poivré pour montrer que vous n'êtes pas «un candidat musulman non exposé» mais un qui est bien adapté pour le travail.

À la fin de la journée, VOUS AVEZ OBTENU LE TRAVAIL!

Vous étiez si heureux et ravi que la pauvreté a été supprimée de votre liste de soucis. Oubliez-vous que votre statut aux yeux d'Allah a également diminué avec l'ampleur de votre déviance?!

Lors de votre premier jour au bureau, vous avez pris une douche dans votre poste de travail magnifiquement organisé et vous avez été vraiment impressionné par le confort que vous appréciez en raison de votre compromis et de votre compétence.

Comme votre patron masculin était sur le point de partir, il s'est retourné pour vous féliciter une fois de plus pour la rare position de haut niveau que vous aviez été employé pour occuper. Il tendit les mains pour exprimer sa sincère bonne volonté.

Dans votre cœur, vous saviez que c'est haram de toucher intentionnellement un sexe opposé par libre arbitre.

Pas une situation pour lui sauver la vie d'un danger imminent que personne d'autre n'est disponible pour faire.

Encore une fois, le flash-back de ne pas vouloir perdre ce nouvel emploi par peur de la pauvreté a frappé votre cœur et tu as succombé encore une fois au compromis pour garder votre travail.

Vous lui avez serré la main avec un sourire réceptif et la vie a continué au bureau dans ce mode. Plus de hayaa (timidité).

Plus de modestie.

Plus besoin de se lever "haute" l'identité islamique. Plus de crainte d'Allah comme priorité.

C'est désormais la peur de la pauvreté qui est la priorité.

Pour être bien accepté, vous avez même embrassé des collègues masculins en de rares occasions de bonnes nouvelles pour montrer que vous êtes maintenant un libéral musulman!

Revenons à nos mathématiques, ne pensez-vous pas que votre Iman aurait chuté bien au-delà de 60% maintenant.

Bien que je ne sois évidemment pas le mieux placé pour dire exactement où vous seriez aux yeux d'Allah, mais je sais que cela ne peut jamais être le même si votre priorité de soumission est plus avec Allah mais aux humains.

Même Allah a fait une comparaison entre les compagnons du Prophète (Sallallahu alayhi wa sallam) où il dit dans la sourate An-Nisaa (Coran 4:95):

لا يستوى ٱلقعدون من ٱلمؤمنين غير أولى ٱلضرر وٱلمجهدون فى سبيل ٱلله بأموٲلهم وأنفسہم فضل ٱلله ٱلمجهدين بأموٲلهم وأنفسہم على ٱلقعدين درجة وكلا وعد ٱلله ٱلحسنى وفضل ٱلله ٱلمجهدين على ٱلقعدين أجرا عظيما •

" Les croyants qui sont assis (à la maison), à l'exception de ceux qui sont handicapés, et ceux qui luttent durement et combattent pour la cause d'Allah avec leur richesse et leur vie, ne sont pas égaux. Allah a préféré dans les grades ceux qui luttent dur et se battent avec leur richesse et leur vie au-dessus de ceux qui sont assis (à la maison). À chacun, Allah a promis le bien (Paradis), mais Allah a préféré ceux qui luttent durement et se battent, plutôt que ceux qui sont assis (à la maison), par une énorme récompense. " Source: Tafsir Ibn Kathir.

En outre, Allah nous dit dans la sourate Al-Ankabut (Coran 29: 2): أَحَسِبَ ٱلنَّاسُ أَن يُتۡرَكُوٓاْ أَن يَقُولُوٓ

اْ ءَامَنَّا وَهُمۡ لَا يُفۡتَنُونَ«Les gens pensent-ils qu'ils seront laissés seuls parce qu'ils disent:« Nous croyons »et ne seront pas testés.»

Il s'agit d'une réprimande sous la forme d'une question, ce qui signifie qu'Allah mettra inévitablement à l'épreuve Ses serviteurs croyants en fonction de leur niveau de foi, comme l'indique le Hadith authentique:

"Les personnes les plus sévèrement éprouvées sont les prophètes, puis les justes, puis les meilleurs et les meilleurs. Un homme sera testé selon le degré de son engagement religieux; plus son engagement religieux est fort, plus son test est fort."

Cet Ayah est comme l'Ayah, "Pensez-vous que vous entrerez au Paradis sans qu'Allah connaisse ceux d'entre vous qui ont combattu (pour Sa cause) et ceux qui sont patients » (3: 142)

Il existe un Ayah similaire dans la sourate At-Tawbah. Et Allah dit: "Ou pensez-vous que vous entrerez au Paradis sans les (épreuves) que ceux qui sont décédés avant vous?

Ils étaient affligés d'une pauvreté et de maladies graves et étaient si secoués que même le Messager et ceux qui ont cru avec lui ont dit:

"Quand (viendra) l'aide d'Allah" Oui! Certes, l'aide d'Allah est proche! " (2: 214). Source: traduction anglaise de Tafsir Ibn Kathir

Il y a sans aucun doute que l'un de nos plus grands tests en ce moment est la peur de la pauvreté. Nous n'avons pas besoin de nous dérober au fait qu'un certain nombre de musulmans ont quitté le giron de l'islam tout en s'efforçant de joindre les deux bouts.

Certains parents ont dû faire des compromis en envoyant leurs enfants dans des écoles ayant une forte affiliation religieuse avec le polythéisme en raison de leur volonté d'offrir une bonne éducation à leurs pupilles, dans le seul but de les empêcher de se retrouver dans la misère dans la vie.

Je me demande souvent comment les parents se sentent actuellement. Comme dans, se sentent-ils satisfaits de l'exploit éducatif de leurs enfants maintenant qu'ils ont finalement perdu leur foi dans le processus?

J'ai personnellement rencontré un certain nombre d'apostats ayant une histoire similaire d'influence scolaire. J'en avais rencontré un pendant les cours de Taekwondo dans mes jours de premier cycle. Nous nous sommes entraînés ensemble depuis si longtemps et avons parlé de manière amicale.

Elle est connue et appelée avec son nom tribal.

Son habillement n'a jamais dépeint celui d'une femme musulmane depuis que je la connaissais. Elle était cool et agréable d'être avec. Je me souviens de fois sans nombre où toutes les taekistes musulmanes «libres» partaient observer Salah dans la mosquée après l'entraînement séances.

La mosquée était juste en face de la salle de sport couverte que nous utilisons pour notre entraînement mais ma chère sœur n'a jamais dit une seule fois d'aller à la mosquée pour prier.

Elle n'a même jamais reconnu être musulmane en premier lieu!

Maintenant, comment j'ai appris qu'elle était musulmane?

J'étais alors en dernière année à l'Université. J'étais à l'intérieur de ma chambre ce jour fatidique quand un ami de mon colocataire est entré dans la chambre et a annoncé qu'un hostelite musulman s'était converti à une autre foi. J'ai été choqué et j'ai demandé à savoir qui et ce qui s'était passé.

Quand J'ai appris que la personne était mon collègue de Taekwondo, j'étais plus que choquée! J'étais encore plus abasourdi que je n'ai vu aucun signe qu'elle était musulmane du tout!

J'avais besoin d'être sûr, alors je suis allé dans sa chambre.

Une autre chose douloureuse était que sa chambre était à seulement 3 chambres de la mienne, mais je ne connaissais pas sa véritable identité depuis le début.

Quand je suis arrivée dans sa chambre, nous avons échangé nos salutations à l'anglaise comme d'habitude. Bien que nous soyons de la même tribu, mais nous nous rapportons souvent à un niveau formel mais cool.

Elle ressemble plus à une fille chic mais tom-boy.

Dans sa chambre, je l'ai rencontrée dans son humeur normale composée. Son petit sourire signature, joliment lacé sur ses lèvres, était là comme d'habitude.

Je me sentais mal de ne pas pouvoir voir au-delà des sourires que je prenais car "je suis cool et bien, ma fille!"

Je me sentais mal de ne pas avoir vu une sœur aux prises avec une crise de foi plus tôt que ce moment même si elle continuait à accepter la signature régulière «Je suis cool et bien».

Nous avons commencé à parler et après un certain temps, j'ai poussé la déclaration que j'ai entendue: «Je vous ai entendu converti à telle ou telle religion», est-ce vrai?

Je n'ai jamais su que tu étais musulman en premier lieu. Dans son humeur composée habituelle, elle m'a dit avec un petit sourire… »Bien que je sois officiellement musulman tout au long de ma vie, mais j'ai pratiquement été sur cette autre religion dès mon enfance. "

Elle a poursuivi: "Je sais très peu de choses sur l'islam car je n'ai jamais été exposée à aucune forme de connaissance islamique pendant mon enfance."

Pathétique!

Elle a continué, "Toutes mes études ont été dans les établissements d'enseignement de cet autre cadre religieux, sauf au niveau tertiaire où j'ai grandi pour apprendre à la fois des connaissances religieuses et conventionnelles."

Pour mettre davantage l'accent sur ce point, elle a dit: "Ma maman m'a inscrit dans ces écoles dès l'enfance et elle est même allée en pèlerinage à La Mecque. »

Plus tard, elle a montré un foulard que sa maman lui avait donné. De toutes les indications, c'était la seule écharpe que j'avais vu en sa possession depuis la connaître et elle le voit même comme un souvenir à afficher de loin tout en m'informant que sa maman lui a donné à utiliser à des fins de prière.

Quand je lui ai demandé "comment sa maman se sentira-t-elle si elle finit par savoir qu'elle a quitté le giron de l'islam? »

Dit-elle, "Elle n'a pas d'autre choix que d'accepter ma décision."Mon cher collègue taekiste a fait sa déclaration avec une telle confiance et aucune peur.

Dans mon cœur, j'ai réfléchi à ce sur quoi son argumentation pouvait être basée. Il pourrait s'avérer …"Maman, tu ne m'as pas exposé à la connaissance islamique depuis mon enfance jusqu'à l'âge adulte mais tu m'as inscrit intentionnellement dans les établissements d'enseignement qui m'ont appris à être qui je suis aujourd'hui, alors suis-je en faute maintenant de suivre la voie qui m'a été enseignée? "

Je ne connais pas son père car elle ne l’a pas mentionné tout au long de la conversation. À ce stade, j'ai pensé qu'il serait bon d'impliquer une personne plus compétente dans le dossier. J'ai quitté sa chambre pour la vérifier plus tard, ce qu'elle a accepté.

Plus tard, j'ai informé l'émir de notre série sur le développement et il a accepté de dialoguer avec elle pour savoir quel était exactement le problème. ce qu'elle a accepté et une date a été fixée.

Après le dialogue, j'ai demandé des commentaires – c'était négatif.

Son cas était tel qu'elle était devenue un arbre dans sa foi avant même d'être connue!

Bien que je ne connaisse pas son état actuel, mais je prie qu'Allah la guide vers l'Islam avant qu'elle ne quitte la surface de la terre. je priez également qu'Allah redresse les parents comme les siens sur le bon chemin.

Puisse notre compromis continu ne pas nous conduire à regretter le jour de la résurrection (Aamin).

Nous savons tous qu’il existe plusieurs cas de compromis sur la terre, tous en raison de la peur des difficultés du monde.

Mais pourquoi? Pourquoi avons-nous tendance à oublier notre priorité?

Ce qu'Allah nous dit dans la sourate Ad-Dhariyyat (Coran 51:56):﴿ وَمَا خَلَقۡتُ ٱلۡجِنَّ وَٱلۡإِنسَ إِلَّا لِيَعۡبُدُونِ

Et je n'ai pas créé les djinns et l'humanité, sauf qu'ils devraient m'adorer.

Allah nous a déjà créés avec toutes les dispositions que nous devons prospérer et réussir, mais nous ont refusé de penser et prends garde à ses paroles.

Pourquoi pensons-nous encore que ce sont nos frères humains qui peuvent nous sauver des entraves de la pauvreté alors qu'Allah avait déjà consacré toute une sourate pour nous rappeler sa générosité envers nous?

À quelle fréquence lisons-nous les paroles d'Allah et y méditons-nous en premier lieu?

Pourquoi avons-nous un manuel qui nous est donné par «notre fabricant» mais nous le rejetons, seulement pour trembler de peur devant la tromperie de Shaytan et de ses agents?

À quand remonte la dernière fois que vous avez lu et réfléchi sur les paroles d'Allah?

À quand remonte la dernière fois que vous avez ouvert sourate Ar-Rahman et réfléchi?

Parfois, nous avons vraiment des réponses à nos problèmes, mais notre paresse reste le seul facteur limitant notre succès.

Regardez vers l'intérieur!

Lisez le Coran avec l'intention de comprendre le message d'Allah.

Ensuite, vous vous rendrez compte que la créativité qui mène au succès est enseignée et expliquée clairement dans les paroles de notre Seigneur, à toute l'humanité.

Cela, nous ne le réaliserions que si nous croyons vraiment en Lui et nous soumettons à Lui, et aussi en réfléchissant à Ses paroles pour trouver des réponses à certains de nos amusements. Cela seul suffit à élargir notre esprit aux merveilles qu'il a créées et à apprendre d'eux comme il nous l'a dit.

Allahu Akbar!!!

Merci d'avoir lu jusqu'à la fin, je reste cet humble esclave d'Allah, Haleemah Bint Ahmad (Haleema Aderayo Mustapha)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *