Catégories
Réflexion et prière

L'islamophobie est réelle – Histoires musulmanes converties

Comme je regarder dans cette salle de classe appelée la terre, je me demande souvent pourquoi cet enfant nommé «Islam» est toujours pris par les autres élèves. Pourquoi tous les élèves se moquent-ils de lui sans raison, pourquoi se moquent-ils de lui et, surtout, pourquoi le désignent-ils toujours lorsque l'enseignant demande «Qui est responsable?».

J'ai d'abord blâmé ces actions de haine, mais j'ai trouvé mon esprit travailler à nouveau quand j'ai réalisé que cet élève ne possédait rien qui appelle à la haine. Il semble être un étudiant agréable. Ponctuel avec ses leçons, toujours obéissant à l'enseignant et les devoirs toujours faits tandis que certains élèves n'ont pas la moindre idée de ce sur quoi porte la leçon mais ils semblent toujours s'en tirer avec l'aide de quelques autres apprenants.

Afin d'avoir une meilleure vue, j'ai reculé de quelques pas en regardant par la fenêtre. Je n'en croyais pas mes yeux en regardant la situation dans son ensemble. Étonnamment, cinq étudiants qui étaient assis dans cette même classe ressemblaient et se comportaient exactement comme un «Islam» intelligent mais modeste. Comme si la situation dans son ensemble me montrait qu'en dépit des moqueries et des insultes, certains élèves étaient attirés par cet élève qui était une fois assis tout seul dans le coin. Au fil du temps, son style de vie est devenu une attraction pour ceux qui l'entouraient.

Tout comme j'ai regardé ma montre pour voir combien de temps il restait pour la prochaine période, tout s'est ouvert à moi. La haine pure n'était pas à blâmer pour l'oppression de ce garçon mais plutôt la peur qui saisissait le cœur des autres enfants. Ils ne pouvaient pas supporter l’idée de toute la classe suivant les traces de ces cinq apprenants et adoptant le mode de vie de l’islam. Ils ne se battraient pas en classe, les garçons ne pourraient pas irriter les filles et empocher l'argent du déjeuner d'un autre enfant serait sans précédent. Pour eux, la vie de «l’Islam» serait trop paisible. Chaque étudiant devra travailler pour ses résultats. Pas de raccourcis et certainement pas de harcèlement des élèves les plus doux pour faire vos devoirs.

Avec le peu de temps dont je disposais avant la fin de mes devoirs, je me précipitai à travers les événements survenus dans le passé, les moments où les autres apprenants blâmaient ou insultaient «l’Islam». J'ai maintenant regardé chaque événement sous un angle différent.

L'islamophobie est réelle
Niqab Protest

L'enfant riche, la «Belgique», qui a récemment scandé sa nouvelle «prime à la burqa», vient apparemment d'une communauté qui se dirige vers le mode de vie de «l'islam». C’était un avis sur le tableau d’affichage de l’école récompensant une élève de 250 euros (310 $) pour avoir signalé toute femme qui se voilait et adoptait le style de vie de l’islam. Maintenant, voici… près de 35% des Turcs et des Marocains, les plus grands groupes musulmans de Belgique, ont moins de 18 ans, contre 18% des Belges natifs. En raison de l’âge et de la répartition spatiale, des proportions très élevées de jeunes dans certaines régions suivent l’islam. Un quart des moins de 20 ans de la capitale belge (Bruxelles) sont «d’origine musulmane» et en 2002 dans la région de Bruxelles, les noms les plus populaires donnés aux bébés étaient Mohammed et Sarah.

Mon regard est alors tombé sur «France», le garçon responsable d'avoir blessé son camarade de classe «Islam» en dessinant des caricatures ridicules du «Saint Prophète Muhammad de l'Islam (PSL) et en le publiant dans le bulletin de l'école. Ce qu'il ne dira pas aux écoliers, c'est que son camarade de classe, «Islam», a gagné un peu de popularité dans sa communauté. Non seulement «le style de vie de l’Islam connaît la croissance la plus rapide dans sa communauté de toute la classe, mais« l’Islam »est le deuxième mode de vie le plus populaire à la maison. Seuls 22 millions sont choisis pour une équipe internationale de football et un bon nombre dans l’équipe de France suivent maintenant ‘Islam’. Cela devrait vous donner une idée de ce qui se passe dans sa communauté.

Je ne pouvais pas m'empêcher de lever un sourcil alors que mon regard tombait sur le capitaine de classe. Le garçon que tous les élèves craignaient. Le garçon qui a utilisé d'autres garçons pour obtenir ce qu'il voulait. Ils l’appellent US mais il apparaît comme ‘America’ sur le registre des classes. Maintenant, ce garçon peut être très amical devant vous mais méchant derrière votre dos. Il est l'ennemi de tout étudiant qui se lie d'amitié avec «l'Islam». Je l'ai surpris deux fois en train de mettre ses mains dans le sac de l'Iran en train de lui voler son déjeuner et sa bouteille d'huile. «Iran», avec les frères Stan «Paki – Stan» et «Afghani – Stan» et la très humble «Somalie», ne sont que quelques-uns des enfants de l’école qui adorent le «style de vie de l’islam». Quoi qu’il en soit, parmi les nombreux actes de moquerie et insultes dont «les États-Unis» pourraient être responsables, il a récemment créé une vidéo insultant le «Saint Prophète Muhammad de l’islam» (PSL). La raison en est peut-être le fait que le nombre de personnes dans sa localité fréquentant les mosquées a augmenté de 300% de 1994 à 2000. Il doit se donner des coups de pied après avoir réalisé que depuis qu'il a blâmé 'Islam' pour les fameuses attaques du 11 septembre, la conversion les taux ont quadruplé dans sa communauté. Des gens comme Mike Tyson, Muhammad Ali, Ice Cube, Shaquille O’Neal et Malcolm X ont tous aimé et adopté le style de vie que l’Islam a montré.

Pendant tout ce temps, je me suis demandé pourquoi ils détestaient «l’Islam». Je n'ai jamais réalisé qu'ils le craignaient réellement. Une crainte qu’un jour le style de vie que l’Islam a montré envahisse leurs communautés et leur école. Une crainte qu’un jour ils s’asseyent tout seuls à l’arrière de la classe pendant que les autres sont assis et jouissent avec «l’Islam». Selon les statistiques, au moment où les enfants de l’islam entreront dans cette école, leur peur deviendra réalité.

Mon conseil à tous ces étudiants qui suivent «l’Islam» serait de continuer à le suivre et de présenter ses qualités aux autres enfants plutôt que de commencer un combat. Rappelez-vous, ces quelques personnes dans la classe l'ont suivi en raison de son caractère, et non de ses moqueries ou insultes.

Je regarde actuellement le «Danemark», les «Pays-Bas» et «Israël», mais la cloche a sonné. Laissons-le pour une autre fois.

Remarque: Lorsque les pays sont mentionnés dans l'article ci-dessus, il n'est pas fait référence à l'ensemble du comté mais uniquement aux acteurs. Chaque comté compte des millions de personnes bonnes et compréhensives, musulmanes ou non musulmanes. Donc par exemple lorsque «l'Amérique» est mentionnée, elle ne se réfère pas à tous les citoyens d'Amérique, elle se réfère uniquement à ceux qui planifient et complotent pour détruire l'islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *