Catégories
Réflexion et prière

MDEC lance le mois de la technologie en Malaisie avec des événements en ligne

La Malaysia Digital Economy Corporation (MDEC) a lancé aujourd'hui le mois de Malaisie Tech Month 2020 (MTM 2020) avec des événements virtuels comprenant des keynotes numériques et technologiques, des ateliers et des panels de discussion.

Les événements en ligne étaient centrés sur un thème différent chaque semaine, le thème de cette semaine étant «Réinventer l’économie numérique de la Malaisie».

Réinventer l’économie numérique de la Malaisie

Les événements d’aujourd’hui ont commencé par les remarques liminaires de Surina Shukri, PDG de MDEC, qui a déclaré que l’événement visait à donner de la visibilité à l’écosystème technologique malaisien.

Cette présentation a été suivie par le conférencier principal, Alexander Stubb, ancien Premier ministre finlandais et vice-président de la Banque européenne d'investissement (2017-2020), Finlande. Son discours principal intitulé Comment 2021 façonnera la «grande réinitialisation». Il a souligné que les perturbations technologiques se poursuivront et que la technologie sera le moteur du changement pour le lieu de travail, l'économie, la société et la politique. Son point le plus intéressant est que l'équilibre mondial se déplace vers l'est, où les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Europe ne seront plus la force dominante.

L’entretien suivant a été, En conversation: Zoom sur l’avenir, avec Raymond Siva, directeur marketing du MDEC, et le directeur mondial de l’information de Zoom, Harry Moseley. où il a partagé l'augmentation fulgurante de la base d'utilisateurs de Zoom de 500%, qui a été activée en raison de leur facilité d'utilisation et de leur fiabilité. Zoom est convaincu que sa base d'utilisateurs continuera à utiliser son application même après la fin de la pandémie, compte tenu de la commodité que l'application de visioconférence offre aux utilisateurs qui n'ont plus besoin de se déplacer beaucoup pour des réunions.

Un panel de discussion avec les capital-risqueurs

Une autre session intéressante a été un panel de discussion avec les capital-risqueurs qui investissent dans la région de l'ASEAN. Parmi eux se trouvaient:

  • Thomas G. Tsao, co-fondateur, Partenaires Gobi:
    • Gobi Partners investit dans plus de 60 entreprises en Asie du Sud-Est et cherche à en faire plus. Ils ont mis en place sept fonds, composés de quatre fonds pour un seul pays et de trois fonds régionaux, et sont particulièrement intéressés à investir sur le marché des SIM, à savoir Singapour, l'Indonésie et la Malaisie.
  • Khailee Ng, associé directeur, 500 startups:
    • 500 startups ont investi dans plus de 300 entreprises en Asie du Sud-Est et continueront d'investir davantage dans cette région.
  • Saemin Ahn, associé directeur, Rakuten Ventures.
    • Rakuten Ventures a investi en Asie du Sud-Est, avec de lourds investissements à Singapour en particulier, avec plus de 65 millions de dollars au cours des six dernières années.

Le MTM 2020 est disponible en ligne gratuitement jusqu'à la fin du mois. Les participants doivent simplement s'inscrire ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *