Catégories
Réflexion et prière

Plaisanterie dans l'Islam | Blagues sombres | Blagues funéraires | Mensonge

Trois points sur la plaisanterie

AbuUmamah: Le Prophète Muhammad (ﷺ) a déclaré:
Je garantis une maison dans les environs du paradis pour un homme qui évite de se quereller même s'il était à droite, une maison au milieu du paradis pour un homme qui évite de mentir même s'il plaisantait, et une maison dans la partie supérieure de Un paradis pour un homme qui a fait du bien à son caractère.
(Sunan Abi Dawud 4800)

plaisanterie

Au nom d'Allah, le Très Miséricordieux…

Rappelons-nous que si une plaisanterie légère et honnête de temps en temps est autorisée, il y a en effet des dangers à plaisanter auxquels beaucoup d'entre nous ne pensent pas et par conséquent tombent, alors soyons avertis à leur sujet:

1) JOKES IMPLIQUANT DES MENSONGES

En effet, le Prophète Muhammad (salallaahu alaihi wa sallam) nous a sévèrement mis en garde contre l'utilisation de mensonges dans nos plaisanteries, avec sa déclaration:

ويل للذي يحدث بالحديث ليضحك به القوم فيكذب ، ويل له ، ويل له

"Malheur à celui qui ment pour faire rire les gens, WOE TO LUI, WOE TO LUI!"

Rapporté Mu’awiyah ibn Jaydah al-Qushayri:
Le Messager d'Allah (ﷺ) a dit: Malheur à celui qui dit les choses, en parlant faussement, de faire ainsi rire les gens. Malheur à lui! Malheur à lui!

Il s'agit d'un hadith authentique trouvé à Sunan Abi Dawud, Hadeeth NO. 4990, At-Tirmithee (# 2315), et autres.
At-Tirmithee a appelé le hadith hasan, et Al-Albaanee a accepté.

Quelqu'un peut dire: "Eh bien, il est évident que cette blague est pleine de mensonges, mais ce n'est pas moi qui l'ai inventée, je ne fais que la transmettre."

La réponse: Le hadith du Mahomet le prophète (salallaahu alaihi wa sallam) que l'Imaam Muslim apporte dans l'introduction de son Sahih pourrait s'appliquer ici:

كفى بالمرء كذبًا أن يحدث بكل ما سمع

«Il suffit qu'un homme soit considéré comme un menteur lorsqu'il relaie tout ce qu'il entend.»

Les mensonges en général sont interdits, en plaisantant ou en dehors de plaisanter.

plaisanterie

Il existe trois exceptions à l'interdiction générale de mentir dans l'islam (blague):

  • Dans les opérations militaires établies (djihad) sous un musulman gouvernement

Même dans ces trois cas, il ne doit être utilisé que pour apporter un bénéfice.

Le fait est qu'aucun des savants n'a exempté la plaisanterie comme une forme permise de mensonge.

2) JOIGNAGE EXCESSIF

Le Prophète Muhammad (salallaahu alaihi wa sallam) a déclaré:

لا تكثروا الضحك ، فإن كثرة الضحك تميت القلب

"Ne riez pas trop! Car en vérité, un rire excessif tue le cœur! »

Il a été rapporté par Abu Hurairah que le Messager d'Allah (ﷺ) a dit:
"Ne riez pas beaucoup, car rire beaucoup endort le cœur."

Ceci est un hadith authentique trouvé dans Sunan Ibn Maajah Hadeeth n ° 4193. Reportez-vous à Silsilat al-Ahaadeeth as-Saheehah (# 506).

Et (il) le Prophète Muhammad (salallaahu alaihi wa sallam) a également dit:

يا أمة محمد! والله لو تعلمون ما أعلم لضحكتم قليلا ولبكيتم كثيرا

«Ô Nation de Muhammad (que la paix soit sur lui)! Par Allah, si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et pleureriez beaucoup. »
(Al-Bukhaaree et musulman)

Ainsi, le musulman qui reconnaît ses priorités dans la vie ne se laisse pas entraîner par des plaisanteries excessives, par exemple, des livres de blagues ou des émissions de comédie à la télévision ou à la radio, car ces choses ne feront qu'affaiblir son cœur, l'éloigner du souvenir d'Allah ou même tuer. et le refuge d'Allah est recherché.

3) ISOLER LES PERSONNES EN JESTE (satire, sarcasme, torréfaction, etc.)

Les mécréants ont la coutume d'insulter intentionnellement une personne pour l'honorer (?!), Ils l'appellent un «rôti». Ils rassemblent les meilleurs comédiens pour humilier leur «lauréat» à l'occasion de son 50e anniversaire, de sa fête de retraite ou de toute autre grande occasion. Et de leurs coutumes aussi, c'est insulter en plaisantant un ami, par amour ou par respect (?!), Comme vous l'avez peut-être vu.

Ils pourraient dire: «Voici mon ami, Fulaan, le gros cochon», et ils rient tous, ou, «Ma femme, le vieux bal et la chaîne…» ou d'autres termes désobligeants qui sont en fait des mots insultants dans leur origine.
Ils ne font qu'étinceler la haine et n'atteignent aucune bonté, donc le musulman doit être le plus éloigné de ce genre d'action.

plaisanterie

Le Prophète Muhammad (salallaahu alaihi wa sallam) a déclaré:

سباب المسلم فسوق ، وقتاله كفر

«Insulter un musulman est fusooq (désobéissance coupable), et le combattre est kufr (ingratitude, une sorte d'incrédulité moindre).»
(Al-Bukhaaree et musulman)

Ou peut-être qu'ils disent ces choses sans la présence de cette personne, alors c'est encore pire. Cela revient à manger la chair morte de votre frère, le terrible péché de médisance.

Et si quelqu'un disait: «Mais tout le monde comprend que c'est bon, honnête et amusant…!»

La réponse: Rappelons-nous le verset d'Allah:

الخبيثات للخبيثين والخبيثون للخبيثات والطيبات للطيبين والطيبون للطيبات

(Et les mauvaises choses (femmes sales, mauvaises paroles, etc.) sont pour les mauvaises personnes, et les mauvaises personnes sont pour les mauvaises choses. Les bonnes choses (les femmes droites, les bonnes paroles, etc.) sont pour les bonnes personnes, et les bonnes personnes sont pour le bien des choses. )
(Al-Qur’aan 24:26)

Et le discours de son noble messager Prophète Muhammad (salallaahu alaihi wa sallam):

من كان يؤمن بالله واليوم الآخر فليقل خيرا أو ليصمت

"Quiconque croit en Allah et au dernier jour doit parler avec bonté ou garder le silence."
(Al-Bukhaaree et musulman)

Avec ces points brefs et simples, laissez un honnête musulman ouvrir son cœur à un beau rappel sur la façon dont sa religion lui donne un honneur personnel et un caractère droit, l'élevant au-dessus du comportement stupide et honteux des mécréants.

Et Allah sait mieux.

Puisse Allah nous protéger tous.
Aameen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *